Santé

OGM et Santé

Alimentation OGM : 9% des paramètres vitaux perturbés

L'équipe du professeur Gilles-Eric Séralini (président du conseil scientifique du Criigen et chercheur au laboratoire de biochimie de l'université de Caen) a publié le rapport d'une analyse portant sur l'impact d'une nourriture génétiquement modifiée sur les mammifères. L'objectif était de recouper 19 études menées par les sociétés de biotechnologies sur des rats nourris à base de maïs et de soja OGM pendant 90 jours.Lire la suite

Un bilan toxicologique de l'exploration et de l'exploitation des huiles et gaz de schiste

Il est clair que le gaz de schiste va encore faire beaucoup parler de lui dans l'avenir. Il faut dire qu'avec une réserve de 100 000 m3 en Île de France et 500 millions de m3 entre Montélimar et Montpellier, certains ont d'épais filets de bave qui leurs coulent sur les grolles. Et pourtant 10 ans d'exploitation aux États-Unis devraient nous faire sérieusement réfléchir à qui profite réellement cette "opportunité".Lire la suite

Des layettes de bébé aux rhumatismes de pépé, la radioactivité, c'est bon pour la santé

La radioactivité est une histoire scientifique vieille de plus d'un siècle. C'est le 18 juillet 1998, que Pierre et Marie Curie annoncent la découverte du polonium, puis en décembre du radium. Cinq ans plus tard, en 1903, ils reçoivent pour cela un Nobel de physique. Un prix qu'ils partagent avec un certain Henri Becquerel pour "reconnaissance des services extraordinaires qu'il a rendus en découvrant la radioactivité spontanée". Ceci marqua le commencement d'une histoire houleuse entre l'homme et l'atome. Mais ce que peu savent, c'est que le grand public allait goûter très tôt aux joies des radiations de la plus étrange manière qui soit. A cette époque, la radioactivité n'était pas vue comme le dangereux fléau d'aujourd'hui, mais comme une véritable source de jouvence. Les années 20 étaient sous le charme du radium et les industriels de tout bord se sont alors mis à en mettre absolument partout.Lire la suite

L'abus de conflit d'intérêt peut nuire à la santé en France

Souvenez vous, il y a quelques années afin de couvrir le fameux "trou de la sécu", le gouvernement proposait de rééxaminer certains médicaments dont l'efficacité (le fameux "service medical rendu" ou SMR) n'était pas suffisant ou la dangerosité prouvée. Finalement le véritable critère de choix sera une sorte de ratio entre le SMR et la dangerosité

Au fond, s'il n'y avait que ces critères là qui rentraient en compte, tout irait bien. Seulement ça n'est pas si simple. Comme on peut le voir régulièrement, les lobbies de la santé sont extrêmement influents en France.Lire la suite

La plus grande densité de plutonium et d'uranium détectée aux USA depuis 20 ans...

Mon titre est alarmiste ? D'un c'est alarmant comme vous allez le voir, de deux, il faut peut être bien cela pour se sortir un peu des frasques sexuelles de DSK.

Un amateur s'est amusé à mettre en graphique les données fournies librement (peut-être pas pour longtemps du coup...) par le réseau RadNet. Son objectif était de valider la thèse officielle indiquant que la population américaine ne courait aucun danger car les taux relevés étaient absolument normaux. Quelle ne fut donc pas sa "surprise" de constater que ses résultats étaient très différents de la propagande officielle. Petit résultat en image de son travail...Lire la suite