fukushima Lorsque TF1 titrait "Vingt-cinq ans après Tchernobyl, le Japon vit l'impensable"

Un article de Reporterre nous apprend que le 17 Avril paraissait sur TF1 News, rien que cela, un article intitulé Vingt-cinq ans après Tchernobyl, le Japon vit "l'impensable". Wow, l'impensable ? Sur TF1 ? Pas de panique, attendez la suite, car aujourd'hui, pouf, il a disparu....

La cause probable de la disparition ? il y est dit que TEPCO avait raconté de vilains mensonges à l'époque de Tchernobyl en affirmant que jamais rien d'aussi grave ne pourrait arriver au Japon. c'était tout simplement "Impensable", répondaient les autorités. Comme en France tient... Et son auteur d'enfoncer le clou : "Aujourd'hui, Tepco espère tout au plus limiter les rejets radioactifs". C'est vrai ça craint...

Alors propagande anti-nucléaire de Reporterre ou censure chez TF1 ? Une fois de plus Google sera la vilaine bête qui empêche de dire qu'on a pas dit ce qu'on a dit ;-) Et l'article en question a bien existé, comme en témoigne encore le cache de Google qui semble conserver l'information plus longtemps que je le pensais (la fameuse dépêche de Reuters y est encore ;-).

Lorsqu'on lit l'article d'origine, on se dit qu'il ne s'y passe rien de bien nouveau mis à part cette évocation du mensonge nucléaire, de ses belles promesses et de ses tristes réalités. Une raison sans doute suffisante pour que la secte décroche son téléphone et fasse disparaître cette information d'un site bien trop grand public. Que ce genre de chose soit diffusé sur Arte passe encore, mais à TF1, faut pas déconner non plus...

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <blockquote> <br/>
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.