La suisse refuse elle aussi l'inspection de ses centrales nucléaires par l'UE

Pas de risque de tsunami en Europe, en revanche une jolie débâcle provoquée par la décision de l'Union Européenne d'opérer des crash tests indépendants sur l'ensemble des pays membres.  Après la France qui s'oppose à toute intrusion et préfère confier des tests irréprochables à l'ASN (comme juge et parti, il n'y a pas mieux), voilà que la Suisse panique et refuse l'audit...

Nous apprenons donc que la conseillère fédérale Doris Leuthard, a décidé que la suisse mènera ses propres audits. Et la raison vaut tout de même son pesant de cacahuètes. La porte-parole de l'Office fédéral de l'énergie, Marianne Zünd, nous indique que des tests beaucoup plus sévères que ceux de l'UE sont en déjà cours. Et qu'ils n'ont donc pas besoin de tests bas de gamme pour leurs centrales. Facile celle-là tout de même...

Tout cela serait bien amusant si ce n'était pas tragique car, et c'est le site 2000watts qui nous l'apprend, la centrale Suisse de Mühleberg est la sœur jumelle de la centrale de Fukushima. Même année de construction, même conception, même constructeur (General Electric), mêmes fissures sur le manteau du cœur, la même quoi...

Et le meilleur c'est que le gouvernement suisse la trouve tellement sûre sa centrale, qu'il a été décidé en 2009 un prolongement illimité alors qu'elle devait s'arrêter en 2012.

Alors après la France avec Fessenheim (et autre...), la suisse avec Mühleberg, quel autre pays a sa pétoire nucléaire qu'elle ne voudra pas faire auditer par l'UE ?

 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <blockquote> <br/>
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.