États-Unis : Les républicains veulent faire voter une déclaration de guerre mondiale et sans limite au terrorisme

L'information ne semble pas faire tripette dans les médias français et pourtant elle n'est pas légère. Les républicains veulent faire voter au congrès américain le "2012 National Defense Authorization Act" incluant un projet de loi permettant l'usage sans limite et sans ennemi désigné de la force armée. Présenté Lundi dernier par le président républicain de la commission des forces armées, Howard McKeon, ce texte est de même nature que celui qui a donné à G.W. Bush les pleins pouvoirs pour chasser les auteurs de 9/11, ainsi que leurs alliés.

Mais la grande différence avec le texte de 2001, tient au fait qu'ici l'ennemi n'est pas nominativement désigné. Howard McKeon considère en effet que malgré la mort d'Osama Ben Laden, la guerre contre le terrorisme est loin d'être terminée et que la menace est devenue globale. Son texte répond donc à cette menace de manière globale en donnant au président les pleins pouvoirs pour des actions militaires unilatérales envers n'importe quel pays, organisation ou personnes, incluant les citoyens américains sur leur propre sol, et ce sans besoin d'accord préalable du congrès.

Plus intéressant encore, le texte ne prévoit aucune limite dans le temps à cette guerre. Elle durera jusqu'à ce que toute menace soit éliminée. Autant dire que cela n'arrivera probablement jamais sauf si Obama presse le mauvais bouton.

Bien évidement les démocrates se sont insurgés contre cette déclaration guerre permanente contre le terrorisme et ont demandé son retrait aux républicains.

Il s'agit en tout cas d'un projet de loi très inquiétant que beaucoup qualifient de point de départ pour une troisième guerre mondiale. Et ce n'est pas si absurde en réalité, car la dernière fois qu'une loi aussi large a été votée par le congrès Américain, date de l'entrée des État-unis dans la seconde guerre mondiale.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <blockquote> <br/>
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.